Il n’y a pas que la fellation qui compte !

Les gros nichons de cette beurette constituent un excellent prétexte pour qu’il la baise. Il a juste fallu qu’il la qualifie un peu pour qu’elle lui ouvre les jambes. Mais bien avant cette fameuse partie de baise, il y a eu pleins d’actions. Puisque la beurette est une vraie nymphette, elle sait que la partie de baise n’est pas un jeu d’enfant et qu’il faut tout prendre en compte afin que les deux parties atteignent l’orgasme. C’est pour cette raison qu’elle a décidé de se lancer en pratiquant la branlette à l’aide de ses nichons avant de se tourner pour une partie de gorge profonde.