Elle encaisse la queue, accrochée à un tronc d’arbre

Elle préfère des queues bien
raides et dures comme un roc qui sauront la faire voyager dans le temps. C’est
pourquoi elle s’est laisser aller prenant son pied durant la branlette à l’extérieur des murs. Accrochée à un tronc d’arbre, elle encaisse la bite après l’avoir sucé langoureusement durant la partie de branlette.